Daily

D’octobre à novembre…

Le mois d’octobre a tellement filé vite que je n’ai pas eu l’impression qu’il a eu lieu !
Je n’ai pas fait grand chose d’un point de vue « vie sociale », j’ai surtout activement cherché du travail et ai traversé un petit « breakdown » justement à cause de mon inactivité. N’avoir rien à faire de ses journées, tout le monde en rêve. Mais croyez-moi, si on a l’habitude d’être constamment occupé comme moi, on devient vite fou.

Donc, la première moitié du mois d’octobre fut lente. Très lente. J’avais beau contacter des écoles par mail et téléphone, je n’avais aucun retour positif à mes candidatures. J’ai bien obtenu quelques rendez-vous en vis-à-vis, mais… Toujours rien de concluant.
Jusqu’à cet appel inespéré, la dernière semaine avant les congés de Toussaint (du 31 octobre au 6 novembre en Belgique): on m’offrait une semaine dans l’école où j’ai passé mes années de secondaire, pour un remplacement dans deux classes. C’était la joie totale ! J’étais dans mon élément, parfois un peu trop même. Au contact avec des jeunes à qui j’ai pu donner un peu plus le goût du cours de français, parce qu’ils le jugeaient tous inutiles. Ca fait toujours mal à entendre quand on enseigne ladite matière, mais ça a représenté un vrai challenge pour moi: je n’avais que 5 heures de cours avec chacune des classes, il fallait donc en 5 heures que je les motive à apprendre; que je démontre que le peu que j’allais faire avec eux avait une importance pour leur futur. Je pense que ça a fonctionné, mais je n’ai pas eu assez de temps avec eux pour pouvoir m’en assurer.
A présent, je suis de retour en stage d’intégration, et j’espère malgré moi que les vacances et le retour du froid auront fait quelques victimes parmi les profs de français, histoire que je puisse les remplacer à nouveau (๑•̀ㅂ•́)و
Pour Halloween, le 31 octobre, je n’ai rien fait de spécial. J’ai eu la surprise de voir plein d’enfants venir sonner à ma porte alors que je n’avais pas beaucoup de bonbons à leur proposer. L’année dernière, il n’y avait quasiment eu personne, alors j’avais acheté en conséquences… J’aurais dû mieux appréhender !
Par contre, notre coach de kaérobic, dans le club où je suis inscrite, a voulu que nous venions maquillées/déguisées pour le dernier cours avant les vacances. Je me suis armée d’un maquillage de mauvaise qualité et d’une photo de Kyary Pamyu Pamyu pour me rendre effrayante à ma façon.
Le maquillage a tenu nos 75 minutes de sport intensif, mais j’en ai quand même gardé quelques rougeurs (⊙︿⊙)
Pour le reste, ça a été le néant: j’ai fait une longue pause dans mon étude du JLPT à cause d’un manque de motivation, je ne suis pas sortie, pas de tourisme, j’ai un article à écrire depuis le 1er octobre, mais je n’ai eu ni la tranquillité ni la motivation pour le faire, … Bref, je pense que j’étais comparable à un petit déchet. Je compte sur ce mois de novembre pour me reprendre.
PS: jeudi prochain, c’est mon anniversaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.