Sorties

Sortie: Exposition "Jouet Star" à Liège • 26.04.2017

 

Depuis le temps que j’avais envie d’y aller, c’est chose faite ! J’ai visité l’exposition temporaire « Jouet Star » au Musée de la Vie Wallonne à Liège. Une petite sortie culturelle de temps à temps, ça ne fait aucun mal (^o^)
La première partie de l’expo traitait du sexisme véhiculé à travers les jouets. On remarque directement le sujet rien qu’en voyant la démarcation rose/bleu et les jouets exposés derrière les vitrines…

 

 

J’ai plutôt apprécié la manifestation des Barbies, jouet « pour les filles » par excellence, avec leurs pancartes porteuses de messages très « girl power » qui remettent les choses à leurs places: « Je n’attends pas le prince charmant ! », « Je suis Barbie », « Le rose, ça pue », « Ni potiche ni boniche ». Et ça fait sourire !

 

 

La deuxième thématique se basait sur les jouets utilisés comme objets de propagande et de propagation de la foi, des jouets qui « permettaient aux enfants de trouver leurs vocations ». On a pu donc trouver des figurines de prêtres de toutes nationalités, de nonnes, des déguisements d’imam ou de rabbin… Mais aussi des figurines à l’effigie de l’Allemagne nazie, dont celle d’un petit moustachu qu’on n’aime pas beaucoup…

 

 

La troisième partie et pas des moindres, celle qui m’intéressait quand même le plus: l’évolution du jeu vidéo et son impact sur la société. Quatre consoles (allant de la Nintendo à la XBox) et une borne d’arcade, chacune accompagnée de la notice relative à ce qu’elle enseignait à l’époque: la montée du Girl Power avec Lara Croft sur PS1, Mortal Kombat et sa politique du défouloir violent, GTA et son illusion du « tout est permis », … On s’est arrêtés un petit quart d’heure pour jouer ( °3°)

 

J’ai aussi retrouvé quelques jouets de mon enfance, dont un que je n’avais pas revu depuis plus de quinze ans: un petit chien réactif qui courait quand on appuyait sur son chapeau ! Avec lui, les jouets stars de l’époque ou la Pop Culture a éclaté, avec l’arrivée de nos dessins animés et films préférés; et on n’oublie pas la GameBoy et le Tamagochi !

 

 

Enfin, la dernière partie de l’expo constitue ce qu’on appelle le « Syndrome Peter Pan »: on ne veut pas grandir, on est si bien là où l’on est, et l’on y retombe quand on retrouve ce que l’on avait oublié. Partie parfaitement illustrée par la figurine du bonhomme, et un extrait du film « PeeWee Big Adventure » (où le héros est un véritable enfant malgré son âge adulte, film signé par le talentueux Tim Burton).
Avant de voir cette exposition, je m’intéressais déjà à toutes ces thématiques; mon intérêt est encore plus grand maintenant que j’ai pu passer mon après-midi dans ces couloirs. Quand on est petit, on ne se doute pas qu’un simple jouet peut être autant porteur d’une signification. Et tout ça est bien sûr à méditer ! ( ^-‘)/
PS: l’exposition est prolongée jusqu’au 7 janvier 2018 pour ceux que ça intéresse ! Foncez !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.