Sorties

Sortie: la Foire du Livre de Bruxelles • 24.02.2018

Comme ça fait longtemps que je ne suis pas passée par ici ! Je travaille beaucoup plus sur la chaîne YouTube que sur le blog « écrit », mais je promets de me rattraper avec le voyage qui approche (plus qu’un mois avant le grand décollage, je suis zen et en panique en même temps hahaha)
Le 24 février dernier, j’ai pris le train jusque Bruxelles pour visiter la Foire du Livre. Je faisais d’une pierre deux coups en retournant voir une amie que je n’avais plus vue depuis longtemps, mais aussi parce que cela faisait 4 ans que j’avais « promis » à quelqu’un d’autre que je viendrai la voir là-bas.
Après une petite escale midi au restaurant japonais Anata, on prend le tram jusqu’à Tour & Taxis et on se met directement dans la file pour une dédicace. L’événement devait durer de 14h à 16h, et on est arrivées vers 13h50, juste le temps de se frayer un passage dans une file… immensément longue.
Mais au bout de deux heures pile poil, je pouvais enfin serrer la main de cette écrivaine qui m’a touchée rien que par sa voix quand j’ai regardé un documentaire sur son enfance passée au Japon: j’ai enfin pu rencontrer Amélie Nothomb en personne durant cette Foire du Livre, et croyez-moi, cela a dépassé toutes mes espérances !
Je lis du Amélie Nothomb non stop depuis quatre ans maintenant (même si j’avais déjà lu un de ses livres en secondaires, mais tellement attentivement qu’il ne m’avait pas marquée…) Parce qu’à cette époque, je regardais tous les documentaires à propos du Japon qui pouvaient passer à la télé, peu importe le thème. Et c’est le reportage « Amélie Nothomb: une vie entre deux eaux« , relaté dans son livre « La Nostalgie Heureuse« , qui m’a littéralement fait « tomber amoureuse ». Sa diction, le choix des mots, son caractère et toute cette empathie; j’étais subjuguée par le personnage et dans l’heure qui suivait, j’attrapais ses autobiographies romancées « Stupeur et Tremblement » et « Ni d’Eve ni d’Adam« . J’ai ensuite attrapé un stylo pour lui écrire ma première lettre, à laquelle elle a répondu trois mois plus tard. Et depuis, on discute de ses ouvrages, on est curieuses l’une à propos de l’autre, on a quelquefois des conversations profondes, … Une correspondance hyper enrichissante en bref !
La rencontrer a été un sacré challenge pour moi: quand on rencontre des personnes que l’on admire, on se demande toujours comment ça va se passer, et j’ai imaginé cent fois ce que j’aurais pu lui dire. J’avais préparé son dernier livre pour le faire dédicacer (c’était un peu stupide en soi étant donné que j’ai sa signature tous les trois mois au bas de ses lettres, mais c’était pour le geste!), mais aussi ma réponse à son dernier courrier qu’elle m’avait envoyé au mois de novembre.
Pour vous raconter les choses comme elles se sont passées, je n’osais pas avancer vers elle. Elle m’a un peu dévisagée jusqu’à ce que je me décide à venir devant sa table, toujours sans rien dire. Et quand j’ai enfin pu parler, je lui ai dit: « Bonjour Amélie, je m’appelle Laetitia et je vous apporte la réponse à votre lettre que vous m’avez envoyée en novembre. » Ce à quoi elle a répondu: « Nooon?! Laetitia L…?! C’est enfin vous?!« 
En trente secondes, elle m’avait resituée, a été capable de dire depuis quand nous correspondions et quel était le contenu de ma dernière lettre puisqu’elle m’a interrogée dessus. J’ai été tellement émue que j’en ai pleuré dès qu’elle m’a prise dans ses bras. Ça fait gnangnan à souhait, mais vous n’imaginez pas la surprise et le bonheur procuré par un « senpai noticed me!« 
J’ai peut-être passé cinq minutes avec elle à tout casser, après avoir souffert pendant deux heures de file. Mais ça en valait largement la peine. Je ne regrette absolument rien. Mais je n’irai pas la revoir l’année prochaine ! Dans quatre ans peut-être, qui sait… 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.