japon, Voyages

Japon 2018: jour 7 • Un tour en vitesse à Osaka

On n’était absolument pas supposées aller à Osaka durant ce voyage, de peur de « perdre du temps » ou de ne pas en avoir assez pour visiter la ville. Mais finalement, une connaissance qui y a déménagé un mois avant ma venue a réussi à me convaincre, et c’est tôt le matin qu’on s’est mises en route pour la cousine rebelle de Tokyo!

En toute honnêteté, Osaka n’était pas une ville qui m’attirait. Je mets ça à l’imparfait, parce que maintenant que je l’ai visitée, c’est tout le contraire – on a d’ailleurs réservé 5 jours là-bas pour notre prochain voyage, histoire de ne pas rester sur notre faim!

gtui 1768.JPG
Sous le Umeda Sky Building, un vieux Osaka comme on l’aime

On a beau la comparer à Tokyo, hormis le fait que ce sont deux villes modernes, je les ai trouvées tout à fait différentes. Je ne sais pas expliquer ce qui fait que je les trouve différentes; en fait je n’arrive pas à mettre des mots sur cette impression que j’ai eue là-bas. Peut-être qu’en y passant plus de temps, ça me viendra!

Dans un premier temps, on ne peut remarquer que les rondeurs et les couleurs des enseignes géantes du quartier de Dotombori; on se croirait presque propulsés dans un décor fantasque comme la ville près des bains publics du Voyage de Chihiro. C’est une exubérance qui me plaît, qui saoule l’esprit dans le bon sens du terme!

Mais on a commencé par se rendre au Umeda Sky Building, le célèbre point de vue du quartier. Depuis les deux tours, on peut voir une magnifique vue panoramique sur Osaka, et c’est tout aussi beau que Tokyo, si pas plus épuré!

20180407_123317

Passée cette petite escale, c’est donc vers Dotombori et Namba que l’on va. Pour manger, explorer, mais aussi pour faire cette fameuse photo avec le Glico-man et sa pose d’athlète. Et tout le monde la fait en même temps à des angles différents, c’est plutôt comique à voir (même si au fond, on a tous l’air très très cons).

On s’est arrêtées pour manger dans un restaurant que l’on a trouvé dans une shôtengai. Le restaurant s’appelle GANKO et nous y avons très très bien mangé pour entre 10 et 15€ chacune. Au menu pour moi, un plateau de sushi et de soba. Pour Gaëlle, de l’unagi, des tempura et des udon! Les deux repas étaient délicieux, et on a mangé dans une ambiance très traditionnelle avec des serveuses en kimono.

Nous avons ensuite eu des nouvelles de Laura, la fameuse amie qui a déménagé à Osaka au mois de mars 2018. Elle nous a servi de guide et nous a emmenées voir le château d’Osaka et Shinsekai.

Le château est splendide, mais je regrette de ne pas m’être approchée plus pour le photographier sous plusieurs angles! Ça devra attendre l’année prochaine, avec mon nouvel appareil photo et – je l’espère – mon super objectif.

Après notre visite de Shinsekai, et Laura étant malade, on a décidé de rentrer à Kyôto. On voulait en fait participer à la sushi party organisée par l’auberge où on logeait, mais on est arrivées en retard. Heureusement qu’on était passées par le konbini du coin avant de rentrer. On a quand même décidé de rester dans le lounge avec les autres résidents pour passer une soirée chill avant notre nouvelle escapade du lendemain !

IMG_0996

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.